• http://www.amazon.fr/DERNIER-COUP-REINS-Bratch-ebook/dp/B00K4IM7Q8/ref=sr_1_5?ie=UTF8&qid=1403870377&sr=8-5&keywords=bratch

     

     

    http://www.amazon.fr/Paradise-Blues-Bratch-ebook/dp/B00JSZ20RE/ref=sr_1_2?ie=UTF8&qid=1403870377&sr=8-2&keywords=bratch

     

     

     

    .. Dix millions de dollars.. rien que ça ;. Et vous êtes vraiment tombés sur la tête les gars.. Jack Stagger devint réellement sinistre. Le réveil après quelques heures allongé sur les banquettes du salon ne ressemblait à rien de ce qu’il avait connu. Même très loin des lendemains de certaines fêtes où chacun ne sait plus par quel miracle il est toujours en vie. Le chanteur observe sa main gauche prise de tremblement. Il renifle et exprime un grand vide. Et y vont aller dans la poche de qui ces dix millions.. autant que je sache puisque c’est moi qui doit les cracher… Ahh souffle Fred. Voilà une discussion qui prend le bon chemin.. Oui, un million chacun pour cette mission dont le vrai et seul but est ta propre rédemption ;. C’est très bon marché n’est-ce pas… Puis juste un petit million pour Pete Blue lui-même qui les a bien mérité, un million pour finir une existence digne et à la hauteur de son talent.. deux seraient plus juste d’ailleurs, mais je te laisse libre d’y réfléchir, histoire de montrer comme tu peux aussi être généreux.. Pfff.. s’exclama Stagger malgré lui. Il a jamais su jouer un morceau correctement du début à la fin.. Fred se renfrogne. Tu en parleras directement avec Ton guitariste.. , mais de toute façon tes millions de fans pourront bientôt juger son jeu de guitare .. rien ne dit qu’ils vont être d’accord avec toi ;. Jack Stagger releva brusquement la tête. Encore une salade de plus.. qu’est-ce que vous préparez, les dix millions ça vous suffit plus.. Fred contourna la question d’un air énigmatique. Attends… mais vous êtes combien à vous partager ces dix briques.. un million chacun, plus Blue, ça fait huit si je sais encore compter.. Il n’eut droit qu’à un ricanement en retour. Puis Fred claqua des doigts. Deux types aussitôt surgissent de l’entrée à la décoration victorienne révisée par le pop-art. Voilà les deux copains qui nous manquaient. Marcel dit le chacal et Ian Douglas qu’on appelle Béru ou frappe qu’un coup.. ils ont pas voulu rater l’aventure, roadies, hommes à tout faire, ou si quelqu’un cherche une épaule accueillante .. et ben, ils sont là… Jack Stagger les observe tandis qu’ils s’avancent. Il comprend immédiatement à quoi il aura affaire désormais. Le premier a tout du chien malade et le second avec son sourire en coin n’a pas besoin de forcer le trait pour glacer les sangs. Sa gueule de psychopathe ferait rêver n’importe quel réalisateur de films gore. Marcel et Béru sont comme on dirait.. inséparables.. ajoute Fred. Bonjour monsieur Stagger.. on est vraiment très flattés de vous rencontrer.. couine Marcel, le plus petit. Et il est où le pingouin qu’il faut enterrer dans le jardin ?.. Je boirais bien un café.. si ça vous dérange pas, je vais aller en cuisine.. Fait le Rollingstars. Et il se lève en époussetant ses cheveux teints, sans rien demander. Jette un regard autour et découvre que la mort de son chauffeur ne l’affecte pas exagérément. Tout baigne au fond.. il ajoute. Il suffit de se dire que le destin a fixé d’avance les problèmes du jour, et il faut juste attendre que ça arrive.. en 1965 j’ai promis à un journaliste que je voulais mourir avant d’être vieux.. et ça a fait le tour du monde, il y en a même qui m’en parlent encore aujourd’hui.. comme quoi il faut pas trop pleurer ;. Depuis ;. Chaque jour qui passe c’est du bonus.. alors je vais pas me mettre à genoux maintenant.. je fais du café pour tout le monde..

     

    A présent que nous sommes tous réunis comme des frères, on va mettre les cartes sur table.. Janie, notre grande équipe est au complet.. reste plus qu’à mettre au point le concert du siècle.. après ça le monde entier entendra parler de Janie and the Bad Stars.. croyez-moi les amis, il y aura un avant et un après.. personne pourra jamais dire, j’y étais pas.. ce sera comme l’arrivée sur terre du premier vaisseau spatial.. un avant et un après… il est bon ton café, mine de rien Jack.. Ce dernier manqua de s’étrangler. Je crois que j’ai pas bien compris le scénario.. c’est quoi ce truc de cinglé, le concert du siècle.. ça suffit pas les dix millions.. Fred se raidit. Dix têtes se tournaient vers lui comme si un aimant les y obligeait. Oh, mais je crois que tu nous juges très mal.. t’as quand même pas cru que seul le fric nous intéresse.. mais tu nous prends pour qui, dis ;. Nous sommes ici pour rappeler au monde que le rock’n roll n’est pas mort le 8 décembre 1980, qu’il est toujours bien vivant.. Jack Stagger interloqué se prend la tête entre les mains. Qu’est-ce qui se passe Jack.. lui fait Fred d’une vois mielleuse.. J’ai toujours su que ça arriverait un jour.. Qu’est-ce qui doit arriver un jour Jack.. dis-nous tout.. on fait une équipe maintenant, et on va essayer de te comprendre.. Mais le chanteur continue d’hocher sa tête qu’il maintient toujours à pleines mains. Allez Jack, un effort.. on doit être sur la même longueur d’onde.. tu comprends.. Ouaih, vous avez sans doute raison les gars ;. Il faut tout se dire, alors voilà.. j’ai toujours pensé qu’un jour il y en a qui prendraient le mythe pour la réalité, et que je risquais bien d'être au milieu du délire.. seulement ceux-là, y ont pas été dans le bizeness depuis cinquante piges.. c’est de là que vient leur grande erreur..

     

    .


    votre commentaire
  • .. Pete, tu vas pas me dire que tu es à la base de tout ça.. Chacun a eu sa vie Pete, et elle correspond à ce qu’elle doit être, c’est tout, le destin ne triche pas… Qu’est-ce qui t’as pris mon vieux .. Pete Blue tira une chaise. Je n’y suis pour rien.. en un certain sens je viens de me faire baiser.. comme toi, on est deux et j’y comprend rien, au moins là-dessus on est à égalité, et il va falloir qu’ils s’expliquent, on va les obliger.. n’empêche.. déjà tu viens de sortir une grosse connerie.. et j’en suis désolé, parce que c’est pas l’état d’esprit dans lequel j’aurais voulu te parler.. même si c’est pas simple pour toi de l’croire.. et de quelle connerie tu parles.. fit Stagger qui cherchait son aplomb. Tu viens de prononcer un mot que tu connais pas.. destin.. il n’y que ceux qui en ont manqué qui peuvent en parler.. c’est comme de crever de faim ;. Avec le ventre plein.. tu ne sauras jamais le vrai goût de la nourriture.. c’est pareil pour la vie, et ce que tu appelles le destin.. t’as pas idée de ce que valent les nuits sans sommeil.. jamais tu ne ressentiras la brûlure du matin, tes yeux s’ouvrent et c’est que de l’amertume, voilà ce que tu respires, l’air empoisonné de l’amertume, puis tous les jours ne se ressemblent pas, certains font même illusion, seulement chaque fois tu retombes sur terre parce que t’écoutes la radio ou t’allumes la télé.. et sur quoi tu tombes.. sur tes vieux potes vernis comme pas deux.. plein aux as.. ceux-là y ont jamais été jetés par des producteurs de merde .. on leur a pas tiré dans le dos quand ils avaient même pas vingt ans, et ils ont pas eu besoin de se lever à six heures du mat pour sortir les poubelles comme n’importe quel gardien d’immeuble, ou pour vendre des salades au marché.. tu sais que même s’il fait moins dix dehors il faut se lever et y aller.. Jack Stagger émet un tel soupir que le vieux Pete s’interrompt. Arrête tes conneries .. tu vas me faire pleurer.. tu sais très bien comment c’est arrivé, je t’ai tendu la main pourtant.. c’était à toi de comprendre, et de la saisir.. au lieu de ça tu t’es entêté.. Pete Blue ne trouva qu’à remuer la tête. Au fond de lui son monde est sans consistance. Eh Fred.. tu peux venir par ici .. Justin le hèle depuis l’entrée du couloir. Fred quitte le coin d’où il observait en silence toute la scène. Le conciliabule avec Justin dure quelques longues minutes que mettent à profit les deux vieux Rollingstars. Quand il revient vers eux Pete et Jack semblent revigorés. Comme si cette vieille histoire les avait remis sur pieds et endurcis. Alors voilà Jack.. il y en a qui s’inquiètent pour ton sort, y va bien falloir que tu les rassures.. d’abord ton fils, le pédé, celui qui dessine des fringues de théâtre.. ça t’amuse.. lâcha Stagger. Non, pas vraiment.. répondit Fred. On dirait bien pourtant.. Bon, on va pas épiloguer.. voilà ce qui en est.. il va te rappeler pour savoir s’il peut débarquer avant la fin de la semaine, tu lui manque, oh, le pau’chou.. et l’autre ; et bien c’est Bob Dylan, en personne ;. Lui aussi il va passer dans le coin ; et pas plus tard que mercredi .. tu devines que si jamais il vient sonner à ta porte, on serait tous honorés de le recevoir.. mais ça risque d’être un peu délicat.. tu comprends n’est-ce pas ?.. Le chanteur se prit la tête entre les mains. Non, je vais rien faire.. vous devez me dire une bonne fois pour toute ce que vous cherchez les gars.. sinon, je bouge plus.. et d’abord pourquoi vous m’avez ramené ici.. je veux tout savoir.. sinon je bouge pas.. Fred ricana et se mit à tourner en rond autour du fauteuil de cuir bleu. La nuit diffusait ses ondes intemporelles au travers des baies vitrées. Alors primo, si on est ici chez toi, en voilà une idée intéressante.. parce que tout simplement c’est le meilleur endroit pour se planquer et être peinards.. fallait déjà y penser qu’en dis-tu ,.. partout ailleurs on se dirait que t’as des problèmes, on s’inquièterait, ton jardinier, ton gardien, celui qui te sert de chauffeur et garde du corps.. comment tu l’appelles déjà.. Tom.. alors que cette histoire de fille que tu tiens à garder anonyme durant quelques jours c’est parfaitement crédible, astucieux mon ami, hein ?.. Fred observa Stagger dans la pénombre. Ce dernier hochait la tête, soufflait et se mordait les lèvres. Il devait aussi lutter contre les résidus de GHB qui rendaient son esprit lourd. Néanmoins il se montrait plus combatif avec l’arrivé de Pete. J’ai tout calculé .. Si on te cherche on saura où te trouver, et jusqu’à preuve du contraire, chacun est libre de s’enfermer chez lui si ça lui chante, .. parfaitement.. si ça lui chante il répéta.. c’est pas vrai Jack.. Fred éclata de rire et entonna une chanson. The train is comming.. i’m in the station.. with my love dead, in vaiiiinn.. fred releva la tête. Tu chantes juste mais t’as pas le feeling, on dirait du Daft Punk, et encore je suis gentil.. siffla Jack Stagger. Ooohh.. répliqua Fred. Exactement ce que je voulais entendre. J’adore ce groupe. Le Rollingstars se contenta de hausser les épaules. Ca m’intéresse pas, je sais toujours pas ce que vous voulez.. Bon.. reprit Fred. Revenons donc aux choses sérieuses. Comme nous sommes dans un grand film d’action.. et on tient les premiers rôles, tous.. y a pas de figurants ici, que de grands artistes.. Alors moi dans ma partie je me dois d’être au top.. j’ai pensé à tout, rien oublié.. même qu’on a pu te fourrer une puce anti-enlèvement sous la peau, j’y ai pensé qu’est-ce que tu crois, quand on a les moyens de payer tout est possible, une belle petite cochonnerie qui nous aurait mis droit dans le trou.. Stagger eut un léger tressaillement. Fred gloussa. Tu vois qu’on est loin d’être des imbéciles.. alors ici, dans ta magnifique maison, c’est l’endroit rêvé, y a pas plus naturel. ; et puis..qui imaginerait que Jack Stagger lui-même puisse être dans le coup de son propre enlèvement.. eh ben oui.. t’y es jusqu’à l’os.. dans cette belle opération publicitaire pour lancer la fille de ton vieux frère Pete… mais on y arrivera plus tard, chaque chose en son temps .. Ca suffit maintenant.. grogna Pete Blue… toutes ces histoires à la con me concernent en rien .. Janie.. mais où est-ce que t’es passé nom d’une merde.. Il s’écria. Fred en reste les bras écartés, comme pris dans la glace. Un silence malsain s’installe et chacun devine que seul Fred est en droit de le briser. Mon vieux Pete.. il fait en retrouvant la parole. L’affection particulière que j’éprouve pour ta fille.. ne te donne pas tous les droits ;. Et encore moins celui de me manquer de respect… Alors ça suffit.. il crie d’une voix d’acier. Le vieux blanchit. Mais tout s’arrêta parce que Fred avec un doigt sur les lèvres dégainait une nouvelle fois l’automatique. Personne ne bouge les gars, le premier qui déconne je l’allume.. Il fait sans préciser à qui est destiné le message. Puis reprenant aussitôt. Continuez comme si j’avais rien dit, vous occupez pas de moi.. Seulement ses ordres contradictoires ont pour effet de paralyser le groupe. Seul Big Salmon tente sur un ton caverneux de comprendre ce qui se passe. Fais ce que j’te dis.. j’ai pas le temps de t’expliquer… reçoit-il pour toute réponse puis Fred se glisse vers la cuisine. Bougez pas les mecs.. je ramène à boire.. Il s’exclame d'une voix forte sans perdre de vue la baie vitrée. Pete Blue reste collé au sol mais à peine Fred hors de la grande pièce Jack tente de se redresser. Où tu vas, toi.. grogne Big Salmon. Un large sourire aux lèvres alors qu’il s’installe aux côtés du chanteur. Tranquille mon ami, où tu veux aller comme ça, t’es pas bien avec nous… Il lui fait en le couvrant de ses cent kilos de muscles et graisses mélangées. Stagger soupire et s’enfonce dans le fauteuil à l’abri de la douce lumière. Le temps s’étire. Jusqu’à ce que des pas précipités amènent tout le monde à se retourner. Monsieur Jack.. monsieur Jack.. souffle une silhouette de un mètre quatre-vingts dix aux épaules carrées. L’homme vêtu d’un costume gris vient de franchir le pas du couloir et s’avance hésitant. Tom.. lâche Jack Stagger. T’avance pas Tom ;. Reste où t’es.. Je crois que vous avez des ennuis monsieur Stagger.. je devrais pas être ici.. pardonnez-moi, mais j’ai pas reconnu votre voix hier quand vous m’avez téléphoné.. et je viens de passer par le portillon du jardin.. bon.. dites-moi monsieur Stagger, sinon je m’en vais, rassurez-moi, je suis venu pour ça c’est tout.. L’homme dont ils n’apercevaient vraiment que la silhouette leva un bras par réflexe et chacun vit la forme d’un révolver dans sa main. Saloperie.. grogna Gallagher, manquait plus que ça.. qui se mêle de ce qui le regarde ce con.. dit lui Jack.. Il a raison ce jeune homme, lâche ton arme.. et tu bouges plus… La voix de Fred claquait dans l’ombre du couloir. Seulement le nouveau venu loin de se dégonfler entame un mouvement rapide. Un volte-face qu’il termine en faisant feu au jugé. Le bruit déchire l’air et fait trembler les vitres. La détonation est suivie d’une autre toute aussi vicieuse. Mais le second coup de feu ne provient pas de son arme. Cette détonation jaillit de l’obscurité où Fred se planque collé au mur. La balle cueille le chauffeur en plein front. Le secoue violemment comme un arc électrique puis son corps s’affaisse lentement, déjanté. Accompagné par une gamme complète de cris de toutes sortes. Les uns et les autres réagissant en fonction de leur nature ou rôle dans l'affaire. Faut toujours qu’il y ait des cons pour se mêler de ce qui les regarde pas.. putain de vie.. rugit Fred. Tandis qu’il s’avance l’automatique effleurant sa cuisse. Il a le visage fermé, une lueur s’en dégage. ..

     

    .


    votre commentaire
  • J’y crois pas.. c’est beau hein.. c’est quand même le genre d’endroit qu’on voit au cinéma, mais en vrai .. c’est sacrément autre chose.. Alex, y en a un qui ferait mieux de rester dehors pour le moment, au moins près de la porte, on ne sait jamais.. J’y vais Fred fit Alex. Allez Jack fais comme chez toi, installe toi bien, allonge les jambes.. profites-en pour piquer un petit roupillon.. je crève de soif.. à mon avis il y a tout ce qu’il faut dans cette baraque… Janie.. du devrais appeler ton vieux, essaye encore de le calmer.. pour le moment c’est lui notre plus sérieux problème.. Justin, tu veux pas jeter un coup d’œil sur les téléphones, et voir s’il y a pas de messages trop urgents.. sans problème Fred, je m’en occupe.. L’équipe en avait le tournis. Débarquer dans la demeure somptueuse de Jack Stagger faisait vibrer les âmes et ses fibres inconnues. Comme de pénétrer un brouillard magique et de mythes anciens. Gallagher bouche bée et bras ouverts contemplait le mur des disques d’or et de platine. La légende lui sautait en pleine gueule. Mon oncle les a tous acheté ;. Il y en a pas un seul qui lui manque, vous pouvez me croire… Ses yeux brillent d’un feu sacré. Big Salmon rapplique dans la pièce. Faut voir les chiottes les mecs.. y a des poignées en or, je me demande si j’en mettrais pas chez moi quand on sera Riches et Célèbres.. Fred se prend la tête entre les mains. Puis écarte les bras. Venez tous mes amis.. tous ici dans ce beau living room de cent mètres carrés.. c’est à peu près ça.. qu’est-ce t’en dis Justin, un architecte ça a toujours un compas dans l’œil.. Justin serra les poings et se tourna vers le haut plafond. Mes frères, je crois qu’on est dans la maison de Dieu.. saura-t-il nous pardonner le blasphème.. Poursuivit Big Salmon de sa voix austère. Il continua. Vous vous rendez compte, les gars, je viens de m’asseoir sur le trône de la star.. j’ai chié sur le siège d’un demi Dieu.. Ooooh.. sifla Fred. Une telle entrée en matière mérite un sermon mes frères. Parce que dans mille ans il se racontera une légende.. on dira que le sanctuaire d’un dieu du Rock’n roll fut profané.. une villa à cinq millions où reposait la divinité.. on dira qu’elle y cherchait le repos après s’être épuisée à écrire les psaumes éternels.. mais la demeure sacrée fut envahie par des fans en pleurs qui imploraient la bénédiction du dieu.. et le temple fut le témoin de l’alliance entre les fils du rock’n roll et leur père qui refusait de mourir pour laisser la place aux rejetons.. voici la vérité.. Fred écarta les bras ;. Tout y est, mon jeune Big Salmon t’es vraiment un enfant de putain comme on en fait plus.. les bourgeois nous ont piqué notre âme et elle a fini en tranches comme du jambon.. et maintenant l’heure des comptes est venue mes frères… approchez-vous.. Il se ravisa en apercevant Janie au loin dans la cuisine aux tons obscurs et chromés. Toi aussi Janie, laisse tomber le thé, t’en mourras pas ma belle .. Qui t’a parlé de thé, je cherche une bouteille de vin et de quoi bouffer pour mon vieux qui est planqué dans le studio.. Laisse-le poireauter cinq minutes le vioque, il a bien attendu toute sa vie déjà, nous allons d’abord communier et l’apôtre Jack Stagger va bénir ce moment de vérité.. Ils firent une ronde en plein milieu de l’immense salon. Attendez.. une minute mes frères.. Fred se précipite vers une sacoche et en ressort un sachet transparent contenant des pilules mauves. Tenez ;. Une hostie chacun, c’est léger comme l’air.. et ça remonte le moral.. vous me connaissez, je suis un type clair.. et je gère.. D’abord ;. Il faut respirer bien fort.. ingurgiter l’énergie du monde.. nous sommes l’avenir du rock’n roll.. adoubé par un demi Dieu.. il a fait son temps, et en pardon de ses péchés.. innombrables… il nous offre son avenir.. il va déclarer au monde que désormais les Rollingstars n’existent plus.. et que les seuls rockers dignes de leur succéder s’appellent Janie and the Bad Stars… Ouaah.. fit Janie, alors c’était ça la surprise que tu m’as juré .. c’est officiel .. on s’appelle maintenant Janie and The Bad Stars.. génial, et c’est toi qui l’a trouvé tout seul mon Fred.. je t’adore.. Je bande rien que d’y penser.. The Bad Stars ;. Ça me botte.. clama Justin.. Moi j’en suis, et jusqu’à la mort.. Fit Gallagher d’un timbre écorché. Big Salmon cracha en l’air. Voilà.. pour moi c’est baptisé.. Je crache dans la maison de dieu.. et que mes ancêtres par Odin me donnent la force… Moi aussi, j’ai quelque chose à dire.. fit Sam. On fera honneur à ce lieu, une fois par an on y reviendra en pèlerinage et monsieur Jack Stagger sera fier de nous.. Maurice à toi.. chacun doit y aller.. c’est la règle.. Ce dernier éprouve le besoin de renifler. Et bien, maintenant qu’on y est.. que le monde tremble.. Il se tut laissant place au silence de la nuit. Des ondes intenses traversaient les murs. Le petit groupe respirait en harmonie, dans une sourde mélopée quand un râle vint tout gâcher. Vous êtes des tarés… si vous croyez que votre cinéma tient debout.. demain matin vous serez en taule, tous.. qui a eu cette idée de malade.. faut vraiment être dingue pour s’imaginer un truc pareil.. Merde alors.. on l’avait oublié celui-là.. Ragea froidement Fred. Vot’ chef il vous baise.. c’est lui qui vous met dans la merde.. j’vous'l’dis ;. Vous êtes des tarés d’croire q’ça va marcher votre histoire.. à vot’ place je me casserais à l’aut’ bout du monde…. Fred se raidit comme frappé d’un éclair. Les bras écartés sur les épaules de Gallagher d’un côté et Sam de l’autre. Maurice t’as fait le con.. il s’écrie. T’as pas filé la bonne dose.. il m’insulte cet enculé ;. Vous avez entendu mes frères ;. C’est bien après moi qu’il en a.. J’ai pas rêvé.. Désolé Fred. J’ai fait ce que tu m’as demandé.. on voulait qu’il soit clean dans la bagnole à Monaco ;. C’est pas vrai Janie.. Cette dernière a l’air de deviner la suite. C’est pas sa faute Fred, faut pas lui en vouloir.. pareil pour Jack.. écoute sa voix, il est encore tout vaseux ;. A moitié dans le coma c'est sûr, te mets pas en rogne pour si peu mon chou, ça vaut pas le coup.. Mais Fred pousse un cri de rage en se dégageant de la ronde. Son corps tremble de la tête aux pieds. D’un geste nerveux il relève sa chemise tombante et un automatique apparait dans sa main. Puis il plonge vers le large fauteuil de cuir bleu où Jack donne l’impression de lutter contre le sommeil. Seulement il ne s’agit pas pour lui d’une douce torpeur comme il a l’habitude de profiter dans la luxueuse pénombre. Le canon du flingue qui vient d’atterrir sur sa tempe est tout ce qu’il y a de plus réel. Enfant de salaud.. éructe Fred. Je crois que t’as pas bien compris ce que je t’ai dit tout à l’heure. T’as peut-être niqué un tas de gens dans la vie.. mais là t’as un gros problème avec moi.. parce que tu m’impressionnes pas.. alors une bonne fois pour toute je vais te raconter mon trip… j’ai trente-deux piges.. et depuis l’âge de quinze ans j’ai dû me passer de mon père qui est mort d’overdose. Mon père c’était un musico fauché comme les blés, mais c’était un type bien.. toute sa vie il a ramé, jamais un flèche devant lui, et toujours il m’a dit que dans ce bizeness y a une bande de pédés qui tirent toutes les ficelles… et bien tu sais quoi.. j’ai vérifié de moi-même et c’est vrai à cent pour cent.. quand j’ai monté mon groupe, tout ce que j'ai connu c’est la galère ;. Regarde Janie.. c’est la plus grande chanteuse du monde.. et elle tient la caisse dans un supermarché.. et est-ce que tu veux que je te parle de Pete Blue.. tu la connais sa vie espèce d’enfoiré.. j’avais prévu ça pour demain, après un bon petit dej'.. entre copains, relax et tout.. mais on peut s’y mettre de suite si tu veux.. puis autant que tu le saches.. je me suis tapé quatre ans de taule pour braquage.. et quelques autres bricoles.. j’ai survécu.. parce que je suis le plus fort.. Tu entends ça fils de pute ?.. Qu’est-ce tu fais ;.. tu vas pas me tuer.. balbutie le chanteur. Un silence de glace règne dans la pièce et la scène se prolonge, interminable. Laisse-le tranquille.. recule, enlève-toi de là.. T’as pas à parler pour moi.. et d'abord t’es qui pour ça.. Chacun se retourne vers Pete Blue au bas de l’escalier de marbre où on l’aperçoit à peine. C’est rien qu'une silhouette qui cherche l’interrupteur sur le mur. Enfin la lumière se fait venue de nulle part comme par enchantement. Et Pete Blue s’avance en même temps que Fred recule. Tous peuvent observer le regard de Jack Stagger. C’est celui d’un condamné à mort. ..

     

    .


    votre commentaire
  • Alors qu’est-ce t’en dis mon vieux Jack.. elle te plait notre ballade.. ouaah… dis bonjour au monsieur, je crois bien qu’il te reconnait.. allez Jack.. un effort.. Janie balança une tape sur sa cuisse comme elle aurait fait avec un bon vieux bouledogue. La Bentley traçait dans la nuit tombante au sortir du tunnel. Un gros bonbon nacré sur le bitume tiède de Monaco. Janie portait un foulard à pois bleus et des lunettes de soleil qui l’empêchaient de voir aussi clair qu’il aurait fallu. Oh putain.. accroche toi Jack.. on a failli l’emplâtrer ce crétin.. ouaah, sacré bagnole.. t’en as de la chance pour un vieux débris de te payer des bagnoles pareilles, c’est pas vrai Jack.. Bonjour madame.. Elle lance à un couple qui traverse et qui veut juste s’assurer qu’elle ne va pas leur rouler dessus. Mais dis leur bonjour Jack, et souris, merde, c’est pas un enterrement, tu vas finir par me fatiguer avec la tête que tu tires.. Le chanteur a nul besoin de forcer, son rictus et le geste mécanique du bras qui l’accompagne peuvent servir à l’infini. Son cerveau n’y est pour rien. Elle ordonne, il obéit, dans la mesure de ses moyens évidemment. Eh mon pote.. tu sais qu’on est filmé, y a des caméras partout dans ce pays de rupins, tout le monde voit que t’es accroc à la fille de Pete Blue ton vieux pote.. c’est beau hein, Jack de tout se pardonner après cinquante ans et pour être sûr que ça vient avant de mourir dans la rage et le péché mortel.. mon vieux jack.. on va se payer un dernier petit tour devant le Casanova, histoire que tout le monde vienne jurer qu’on était comme des amoureux toi et moi.. Mais redresse-toi nom d’un chien ;. On dirait que tu vas t’écrouler.. tu vois pas qu’y a un flic qui te regarde.. putain, quelle pitié.. Fais comme moi abruti, souris.. Elle est prise d’un rire frénétique à l’instant même où son passager glisse sur son siège. Heureusement c’est sa tête qui retombe sur son épaule à elle et l'image d’une sorte de romantisme alcoolisé fait illusion. N’importe quel flic au monde doit y réfléchir à deux fois avant de coincer une Bentley à deux cent mille dollars avec une star en goguette et une beauté au volant. Quoique l’engin effectue un léger dérapage un peu plus loin et le flic manque de décrocher son talkie-walkie avant de se raviser. Et si on s’en mettait plein les oreilles histoire de se remonter le moral mon biquet.. qu’est-ce t’en dis.. Elle bricole la radio qui se met à cracher Supermassive Black Hole.. . Ouahh j’adore s’écrie Janie. Elle reprend le thème et c’est ainsi qu’ils déboulent à quelques mètres du Casanova. Lève ton bras enfoiré, et salue.. Elle fait en grognant. Sylvio esquisse un geste en les voyant passer. Pourtant il déplore l'apparition qui ne correspond pas à la classe de monsieur Stagger. Des clients n’ont pas cette pudeur. Ils sont d’un rang qui autorise les fantaisies et se marrent à voix basse. Un petit brun au visage astiqué comme un cierge répond à Janie d’un signe ambigu. Une pirouette lubrique de la main. Mais il va y laisser son cœur le vieux jack à ce rythme.. Fait l’un. Et je crois surtout qu’elle va se barrer avec la caisse.. je l’ai repéré cette poule il y a deux jours.. j’étais sûr qu’elle allait lui mettre le grappin dessus, ça se lisait sur sa tête.. pauvre vieux. Il mérite pas non plus de se faire pigeonner devant les copains.. à son âge.. c’est pas joli. T’es sérieux là ?.. lui demande son ami. Ils s’esclaffent en suivant la Bentley qui file le long du port. Ouyooyoh.. siffle Janie. Dans le rétro elle a le pressentiment d’être suivie. Une voiture de police vient de tourner et reste en vue même après deux bifurcations. Il est temps qu’on se casse Jack, c’est pas vrai ;. Ils nous ont assez vu ces ploucs.. personne pourra dire que t’étais pas libre comme l’air, tes potes pourront l’jurer ce soir.. elle éclate de rire en quittant Monaco. Dis-donc mon bonhomme.. On t’a jamais dit que t’as de beaux yeux quand t’es out.. elle lui fait en allumant une cigarette. Mon père a raté sa vie par ta faute.. est-ce que t’as seulement une petite idée de ce que ça signifie pour moi.. Elle ricane et une nouvelle fois lui gifle les cuisses. T’es une brave bête quand tu dis rien.. je t’en veux pas au fond, et puis t’es bien décidé à te racheter, c’est pas vrai.. Jack Stagger grogne et manque de s’affaler. Maintenant on rentre à la maison, comme de vrais amoureux.. t’es un coquin, dis-donc toi.. tu imagines au moins que tu pourrais être mon père, et en plus la fille de ton plus vieux copain, un vrai frère, tu te rends compte, quel cochon tu fais.. Elle se tait pour bricoler la radio. Abrutis ces ingénieurs.. ça pourrait pas être plus simple ce truc.. oh que c’est beau dans la nuit étoilée qui s’annonce.. elle s’émerveille en écoutant enfin Otis Redding. Pain in my heart.. Elle roule doucement sur la corniche. Balance les épaules au rythme de la chanson et soudain Jack Stagger l’imite dans le crépuscule. A cette allure plusieurs voitures leur collent déjà au train. Seulement la scène se révèle d’un graphisme si parfait que nul ne songe à donner du klaxon. Au bout d’une minute le petit convoi tous feux allumés serpente et balance comme une chenille malade. Tu sais que j’adore Otis Redding.. fait Janie. J’aurais voulu avoir vingt ans à l’époque, eh Jack.. tu crois qu’il m’aurait pris dans son groupe.. j’aurais été une bonne choriste, t’en dis quoi ?.. Puis se met à chanter sur la chanson suivante.. I’ve got dreams to remembeeerrr… Le chanteur souffle et prend un rictus étrange, comme empreint d’extase. Une chaleur indicible émane de sa peau. Janie qui le surveille en coin en est malgré elle bouleversée. Mais le portable sonne dans une poche de sa veste et met fin au trouble. Oh fred.. tout baigne, tu peux l’croire.. oui, oui, on arrive ;. T’inquiètes, je vais encore nous montrer dans son quartier, ça prendra le temps qu’il faut.. non ;. Non.. il est toujours vaseux, un ange j’te dis ;. et toi tu peux jurer que la villa est vide, y a plus un rat dedans.. ils ne se sont pas méfiés quand il les a appelé, tu les as bien vu partir.. tous, tous ;. Tu l’jures ?.. alors on débarque.. These eyes of mine, they don’t fool me.. Why did he hold you so tenderly;. I’ve got dreams to remembeeerrr.. La Bentley brillait dans la nuit. Une étoile branchée sur la soul de 1960 et des poussières. C’est là que tout a commencé dans cette histoire. ..

     

    .


    votre commentaire
  • Ce dernier pâlit devant le sourire de Fred. Echouant à deviner la nature des menaces, mais le petit jeu de questions-réponses lui met un goût amer dans la bouche. Celle-ci d’ailleurs reste ouverte à la fin de cette démonstration, tandis que sa langue desséchée le brûle. Hein.. pas mal.. lui envoie Fred faussement naïf. J’ai soif.. se contente de répondre le chanteur. Mais où est-ce que j’ai la tête donc.. on a même pas pensé à servir un rafraîchissement à notre ami, impardonnable.. mais on peut y remédier de suite, il y a tout ce qu’il faut dans le frigo de la cuisine.. coca ;. Jus d’orange. Whisky ou même eau gazeuse.. il suffit de demander.. Un jus d’orange ;. Avec un fond de whisky.. s’il vous plait.. La voix de Jack Stagger est moins assurée. Ses doigts tremblent légèrement. Maurice.. t’es le plus près de la porte.. tu peux nous ramener ça avec un glaçon.. s’il te plait Maurice.. Le gars avec son crâne rasé était resté debout jusque-là sans prononcer un mot, ou presque. Ravi de vous rencontrer.. il s’était contenté de dire quand à son tour Fred lui avait proposé de s’adresser à la star qu'il observe maintenant de dos. Il balance un clin d’œil appuyé au groupe et s’éclipse de la pièce. Jack Stagger l’entend sortir mais ne cherche pas à se retourner. Les paroles de celui qui apparemment est le chef sont en train de le remuer en profondeur. Que fait-il dans cette maison.. pourquoi l’ont-ils enlevé et qu’est-ce qui les rend aussi confiants au point qu’ils ne cherchent pas à masquer leurs visages ;. Et où se trouve Janie qui n’est pas montée dans le fourgon et a disparu. Autant de mystères qui s’entrechoquent et auxquels il lui faut ajouter le plus dingue de tous. Le vieux type qu’il a pris pour un voyeur dans un premier temps, n’est rien d’autre qu’un fantôme, sauf que celui-là porte un nom qu’il croyait à juste titre effacé de sa mémoire. Pete Blue Morrison. Il manque de poser une question puis se ravise en attendant de boire. Ne s’animant qu’à l’instant où Maurice, le taciturne de la bande dépose un verre sur la table. Merci.. Il souffle en s’en emparant. La boisson lui parait fraîche à souhait, revigorante, et pour un peu il en oublierait la situation. Un verre à whisky d’une quinzaine de centimètres de haut qu’il sirote doucement alors qu’il rumine. C’est bon ;. Lui demande Fred au bout d’une minute. Jack Stagger réalise soudain le silence dans lequel il baigne. J’imagine qu’on va enfin pouvoir discuter sérieusement.. si vous me dites pas ce que vous cherchez, je pourrais pas vous aider les gars.. vous comprenez ?.. Tu m’as toujours pas dit s’il était bon ce whisky.. mon gars.. reprend Fred d’une voix plate. Le chanteur tourne le verre qu’il n’a pas lâché. Certainement.. c’est un whisky comme un autre .. Avec du jus d’orange, pourquoi, il aurait quelque chose de spécial ?.. C’est bien possible.. lui rétorque l’inconnu. Le GHB.. t’as entendu parler de ça.. surement.. des parties organisées sur les yachts, ou ces belles villas de milliardaires.. aux Bahamas, en Sardaigne, les types pleins aux as qui raffolent des gamines et savent très bien à quoi ça sert.. Jack Stagger vient de pâlir. Ce n’est vraiment pas la surprise qu’il attendait. Le GHB est devenu la hantise des fêtards, sauf que les gens de son niveau sont rarement une cible pour les prédateurs, trop dangereux. Néanmoins il en connait assez pour craindre la suite. Un numéro de zombie si Fred a dit vrai. Au lieu de faire chier dites-moi qui vous êtes et ce que vous voulez.. j’ai reconnu le vieux tout à l’heure, je sais qui c’est ;. Et Janie.. qu’est-ce qu’elle a à voir là-dedans ?.. il s’emporte. Po ;. Po.. po.. inutile de s’affoler.. mon gars.. le coupe Fred en surjouant son rôle. Comme s’il adorait ce personnage calme et placide. D’abord le vieux il est plus jeune que toi, permets que je te le rappelle, puis pour te rassurer.. Sache que Maurice a fait des études de médecine .. Avant de se mettre à la batterie ;. C’est pas vrai Maurice ,.. Oui Fred ;. Je confirme.. Alors cool ;. Tranquille, tu cours aucun risque.. une petite dose de rien du tout, tu vas pas en mourir, dis-toi que ça ressemble à une ligne de coke, et qu’on soit bien d’accord, personne ici te veut du mal, pas vrai ,.. oui Fred.. Répondent en chœur ses cinq acolytes. Donc, relax mon gars.. une petite dose avec deux objectifs précis et pas méchants du tout.. primo.. te faire rentrer dans le crâne que t’as pas affaire à des rigolos.. libre à toi d’en tirer les conclusions.. secondo.. nous sommes au premier jour de la genèse mon gars ;. Les carillons de l’antique Jérusalem sonnent le nouvel âge du rock .. ses prêtres sont devant toi et implorent ton pardon.. Mais en attendant voici ce que tu vas faire…


    .


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires